Entomologie

Programme des activités entomologiques 2020

Le programme des activités entomologiques 2020 de la SHHNH est inclus dans le programme général.

Cette année verra une pause des cours d’entomologie et un accroissement des activités de terrain : 8 sorties entomologiques sont proposées, le plus souvent un mercredi, et le lundi suivant un « atelier d’entomologie » permet de travailler sur les récoltes du mercredi.

Il faut ajouter les réunions des premiers mardis de chaque mois, au local à partir de 20 h 30. Les sujets traités, diaporamas conférences et discussions, sont également annoncés dans le programme général.

Voici les 9 sorties prévues :

  • Mercredi 25 mars : Domaine de Restinclières (Prades le Lez).
  • Dimanche 5 avril : sortie conjointe avec les botanistes : Pouzols.
  • Mercredi 22 avril : Domaine des Roussières (Viols le Fort). Outre la journée, animation en nocturne.
  • Mercredi 13 mai : Plateau d’Aumelas.
  • Mercredi 27 mai : Pignan, domaine des Blaquières ; une animation est aussi prévue en nocturne, à la suite de la sortie.
  • Samedi 13 juin : l’Espiguette.
  • Mercredi 24 juin : les carrières de Beaulieu.
  • Mercredi 1er juillet : Pégairolles de Buèges
  • Samedi 11 juillet : La Vernède (St Michel) avec Kermit dans le cadre des ENS. S’ajoutera aussi une animation en nocturne.

Toutes les informations nécessaires aux sorties : lieux et horaires des rendez-vous et inscriptions sont disponibles dans les évènements du site https://s2hnh.org/evenements
mais il sera plus facile de les repérer, soit au milieu de toutes les sorties proposées : https://s2hnh.org/evenements/categories/sorties
soit en utilisant la recherche par thème : https://s2hnh.org/evenements/themes/entomologie

Il faut noter que le détail de ces sorties n’étant pas fixé trop longtemps en avance, on ne trouvera pas dans les Évènements du site, en début de saison, toutes les sorties à plus de 3 mois. En revanche, elles figurent bien toutes dans le programme général et dès que les détails sont connus, un lien hypertexte (vert et souligné) permet d’un clic de se rendre dans l’évènement correspondant.

De manière générale, l’inscription à ces sorties s’ouvre automatiquement 15 jours environ avant la date prévue de la sortie.

« Nous avons tenté de mêler des jours de week-end aux habituels mercredis, de façon à ce que ceux qui travaillent puissent aussi en profiter.

D’autre part chaque sortie est programmée sur la journée, mais si certains veulent venir une demi-journée seulement, ils seront libres de le faire soit en première partie soit en seconde partie : un lieu de rendez-vous à la mi-journée sera indiqué. Même chose pour la partie nocturne : elle peut se faire indépendamment de la journée.

Les sites visités étant hors de Montpellier, il est prévu une possibilité de covoiturage, à l’image de ce qui se fait déjà en botanique : un rendez-vous accessible en tram sera défini. L’inscription à l’avance sur le site sera nécessaire pour gérer au mieux cette possibilité.

Enfin nous souhaiterions que, pour ceux qui le pourront, nous puissions nous réunir au local le lundi après-midi suivant avec nos collectes pour voir comment préparer les insectes ramenés, les observer calmement et tenter de les identifier pour en tenir un catalogue: un TP pratique, au lieu des cours précédents du mercredi.

Les sites visités ont été choisis d’une part pour leur diversité, mais aussi en pensant à y revenir plusieurs années de suite de façon à établir un inventaire pertinent.

Les 3 premières sorties sont déjà définies et répertoriées sur notre site, avec les lieux de rendez-vous et les horaires.

La seconde sortie se fera conjointement avec les botanistes : nous verrons si la vitesse de marche des uns et des autres est compatible; et si oui, l’idée est de faire le maximum de sorties mixtes.

Fourbissez vos filets et flacons de chasse : ils vont bientôt servir ! » Gérard Labonne



Publié le: 18/02/2020 | Commentaires: 0

Premières rencontres naturalistes d’Oc’Nat

Le stand de la SHHNH

Voici le compte rendu des premières rencontres naturalistes d’Oc’Nat

Publié le: 26/03/2019 | Commentaires: 0

Primavera 2019

Notre stand à Primavera 2019 a connu une affluence considérable, autant le matin que l’après-midi. De très nombreuses personnes ont été admiratives du stand effectivement très coloré par les fleurs de saison, et ont demandé des explications.

Les boites d’insectes, abondamment commentées par nos spécialistes, ont traditionnellement attiré les familles. De nombreuses fiches présentant notre association ont été distribuées. Josiane Ubaud.

Publié le: 25/03/2019 | Commentaires: 0

Reprise des cours et travaux pratiques d’entomologie

Les cours et travaux pratiques d’entomologie 2018 -2019 reprennent en nos locaux. Ils auront lieu de 15 h à 18 h les mercredis indiqués dans le tableau suivant.
Mais il reste à définir les dates d’un nouveau cours d’entomologie par mois qui aura lieu le soir, selon la demande d’adhérents non disponibles l’après-midi. Ceci fera l’objet d’un sondage.

Retrouvez tous les Évènements d’Entomologie

Clytra laeviscula

Gérard Labonne


Publié le: 11/11/2018 | Commentaires: 0

Réunion des entomologistes du mardi 2 octobre 2018

Voici le compte rendu rédigé par Gérard Labonne

Publié le: 08/10/2018 | Commentaires: 0

Réunion des entomologistes du mardi 4 septembre 2018

Voici le compte rendu de Gérard Labonne

Publié le: 08/09/2018 | Commentaires: 0

Vagabondages naturalistes

La SHHNH salue la parution du dernier ouvrage de Philippe Bruneau de Miré :« Vagabondages naturalistes » et vous invite à l’acquérir au prix de 12 €.

Obtenir le PDF de l’annonce

Publié le: 16/07/2018 | Commentaires: 0

Cours d’entomologie 2018 SHHNH – OPIE

Présentation générale

Les insectes sont les champions de la biodiversité. Avec plus d’un million d’espèces connues dans le monde, plus de 43 000 en France, et sans doute plus de 10 millions d’espèces encore à découvrir, ils dépassent tous les autres groupes. Ils sont présents dans tous les milieux, on les rencontre partout, parfois même à l’intérieur de notre corps.

Avec un peu de méthode et des connaissances de base, chacun peut s’y retrouver dans la multitude d’insectes et classer la majorité de ceux rencontrés dans le bon groupe taxonomique. Ce cours vise à faciliter la reconnaissance des insectes en dégageant les caractéristiques des principaux groupes, afin que chacun soit en mesure d’identifier, selon les groupes, les ordres, sous ordres ou familles. Mais il est évidemment impossible dans le temps imparti d’identifier toutes les espèces d’insectes de France !

(suite…)

Publié le: 03/02/2018 | Commentaires: 0

Bref compte-rendu de la réunion mensuelle d’entomologie du 9/01/2018

La réunion a débuté par la présentation avec la caméra Dino-lite de 3 bestioles étonnantes par l’adaptation de leurs pièces buccales : deux diptères, un tabanide Pangoniinae (capturé par William Perrin en Guyane) et une tachinaire floricoles, biologie inhabituelle dans leur famille, et un puceron sur écorce de chêne (un Stomaphis, quercus ou longirostris). Les 3 espèces présentent une « trompe » extraordinairement longue pour atteindre leur nourriture.

Forêt de Fontainebleau – Jean-Baptiste-Camille Corot. 1834
Wikimedia Commons

P. Bruneau de Miré a enchaîné sur une présentation de la forêt en tant qu’habitat pour les insectes en prenant en exemple la forêt de Fontainebleau. Avec pour exemple quelques coléoptères emblématiques des vieilles futaies (Potosia aeruginosa, P. lugubris, Osmoderma eremita, Lacon querceus, …) et il nous a montré l’influence de la structure de la futaie sur les conditions édaphiques et donc sur les sites de développement favorables à ces insectes. L’interaction entre milieu ouvert et vieux arbres dépérissant pour conserver la diversité de ces espèces forestières remarquables a été soulignée. Une étude comparative de 4 ans sur 6 sites choisis pour leurs différences de pratique forestière a été menée dans la perspective d’un suivi de l’état de la forêt du point de vue de la diversité. Les résultats montrent qu’il est possible de dégager des espèces indicatrices d’une vieille futaie riche par opposition à des espèces banales. Après les vicissitudes de l’Histoire, la partie en réserve biologique n’est plus celle créée sous Napoléon 3. Mais des pratiques visant à conserver sa biodiversité remarquable y sont appliquées : îlots de vieillissement aménagés, parcours de pâture pour ménager des espaces dégagés. La présentation s’est achevée sur la photo d’un magnifique genévrier cade de notre région qui a fini par être labellisé en « arbre remarquable » et donc enfin protégé (avec la cohorte d’insectes qu’il abrite évidemment…) :


Rédigé par Gérard Labonne

Publié le: 10/01/2018 | Commentaires: 0

Réunion mensuelle d’entomologie du 5 décembre 2017

  •  Sorties de la SEF :

Pour la préparation des sorties de terrain de la SEF les 7 et 8 juillet 2018, il a été décidé qu’un animateur principal serait désigné pour chacun des sites. Avant le déroulement des visites, monsieur Philippe Bruno de Miré se propose d’accompagner chaque animateur pour désigner les parties les plus intéressantes selon son expérience, et les insectes les plus remarquables susceptibles d’être trouvés sur le site choisi.

Il faudra aussi réfléchir à la possibilité de placer des pièges attractifs pour espérer voir les insectes remarquables.

Une réunion d’organisation sera programmée en 2018 pour définir le calendrier et les rôles de chacun.

Prochaines réunions et interventions lors des réunions mensuelles d’entomologie :

Dates Intervenant Responsable présentation Thème / Titre
9/01/2018 P. Bruno de Miré G. Duvallet Rôle des Réserves biologiques dans la conservation de la faune saproxylique
6/02/2018

Camila Leandro, Doctorante CEFE/UM3

G. Duvallet Biologie de la conservation *
6/03/2018 M. Martinez G. Duvallet L’accouplement chez les Diptères
3/04/2018 J.C. Streito Le point sur la bactérie Xylella fastidiosa

 

* Cette intervention est à confirmer. Elle porterait sur l’article suivant :

Camila Leandro, Pierre Jay-Robert, Alan Vergnes, 2017. Bias and perspectives in insect conservation: A European scale analysis. Biological conservation (http://dx.doi.org/10.1016/j.biocon.2017.07.033).

Et discussion sur l’article de PlosOne à propos de la disparition des insectes.

 

  •  L’intervention principale de notre réunion a porté sur l’état actuel de l’inventaire faunistique sur le domaine des Blaquières par Gérard Leplat.

Les 1000 espèces recensées sont maintenant dépassées et compte tenu de la faiblesse actuel de l’inventaire dans plusieurs groupes, le potentiel restant apparaît encore très important.

Le nombre d’espèces de coléoptères recensées parait faible relativement au potentiel espéré : des milieux spécifiques comme les litières ou les lapiaz qui pourraient être riches mais n’ont pas encore été explorés feront l’objet d’une attention particulière pour la prochaine saison.

L’illustration de l’intervention a été réalisée par Gérard Leplat pour les Coléoptères et Gérard Labonne pour les Lépidoptères Hétérocères qui sont venus s’ajouter à l’inventaire.

  • Marie-Thérèse Goupil nous a présenté une sélection des insectes observés lors de son séjour dans les Alpes la saison dernière.

Gérard Labonne

Publié le: 07/12/2017 | Commentaires: 0