Nomenclature et taxonomie – Bases de données

Bibliography of Systematic Mycology. Ressources bibliographiques donnant – notamment – tous les aspects de la nomenclature et de la taxonomie des champignons (distribution, évolution, identification, nomenclature, phylogénie, classification, etc.) En anglais.

Mycotaxon. Se présente comme le journal international de la taxonomie et de la nomenclature mycologique. On peut en effet obtenir la liste des publications sur une espèce, un genre, etc.

Index Fungorum. Recherche par  famille, genre, espèce, etc. C’est un catalogue : obtention du nom dit courant (valide), des synonymes, de la taxonomie, des sources…Pas de photos. En anglais.

Inventaire national du patrimoine naturel (INPN). C’est la banque nationale de référence pour la biodiversité française : elle ne concerne donc pas seulement la mycologie mais s’étend à tout le vivant et à sa localisation dans l’espace. On peut ainsi rechercher des données sur une espèce, sur un programme ou sur un habitat.

Mycobank.org. Base de données en ligne, de l’International Mycological Association, dédiée aux champignons.On peut rechercher à tous les niveaux de la classification et obtenir tous les liens externes pour aller plus loin. Recherche de specimen-types. Recherche bibliographique. Enregistrement de nouveaux noms de famille, genre, espèce. Statistiques des nouveaux enregistrements. Pas de photos. En anglais.

Iapt-taxon.org. Accès au code international de nomenclature pour les algues, plantes et champignons dit « Melbourne Code » de juillet 2011.On y trouvera une préface et un préambule importants. En anglais.

Code international de nomenclature pour les algues, plantes et champignons, en version française approuvée.

Base de données de l’Interrnational Mycological association. Nouveautés de la nomenclature, liens avec les autres databases . Recherche bibliographique, etc. La liste de tous les taxons présents dans Mycobank est librement téléchargeable. En anglais.

Mycodb. Base de données mycologique collaborative, française, simple d’emploi, avec de nombreux liens, des photos, un forum, des clés de détermination.

Base de Jacques Trimbach. En annexe de Mycodb : recherche dans la base de Jacques Trimbach (43 530 taxons, références bibliographiques, etc.).

Cyberliber : une librairie électronique pour la mycologie (en anglais). Outil de recherche bibliographique : immense catalogue permettant l’accès à des articles, des journaux ou des livres en langue originale et scannés. Ce type d’accès page par page est surtout utile pour tous ceux qui connaissent a priori les références du texte à rechercher. Il est possible de collaborer à ce projet de référencement et de numérisation.

RETOUR au sommaire des liens de mycologie