Archives de mots clés: Consommation

Commentaires sur les listes de champignons des salons

par Monique Brunet

Depuis 2013 je me suis chargée de récupérer, à la fin des salons de Montpellier «Champignons et plantes d’automne», les fiches qui accompagnent les champignons identifiés et exposés afin d’en établir la liste. Les listes des salons 2013, 2014 et 2015 ainsi établies sont présentées séparément sur le site dans un article sur les salons puis regroupées en une seule liste  . Il m’a paru intéressant de les accompagner de commentaires qui correspondent aux réponses que j’ai trouvées à des questions sur les récoltes, les conditions climatiques du moment, etc.

Les récoltes

Le but des récoltes est de rassembler un maximum d’espèces à exposer au Salon. Plusieurs ramasseurs se dispersent dans les environs dans un rayon d’environ 100 km, Massif de l’Aigoual, Causses, Montagne de l’Espinouse, garrigues de l’arrière-pays (entre Montpellier et les Cévennes) et littoral méditerranéen, en choisissant des lieux qui, en fonction de la climatologie du moment, présentent des conditions favorables. Il faut aussi noter que les champignons de très petites dimensions ne sont, en général, pas exposés. La localisation exacte des récoltes et leur biotope ne sont pas notés. Il ne s’agit en aucun cas d’un inventaire.

Listes des espèces identifiées et exposées

L’identification des champignons est faite par les mycologues de l’association à mesure que les paniers arrivent sur les lieux de l’exposition. Réalisée essentiellement par observation macroscopique, elle doit être rapide et ne permet guère de distinguer les variétés ou formes de certaines espèces. Elle dépend aussi de la personnalité des déterminateurs qui sont quelquefois plus spécialisés dans un genre. Le public qui fréquente le salon est constitué, d’une part, des étudiants de la faculté de Pharmacie qui révisent avant l’examen, d’autre part, d’amateurs souvent plus motivés par la comestibilité des champignons exposés que par l’envie de progresser en mycologie.

Climatologie

Les récoltes de champignons sont très tributaires du climat, pluviométrie et températures. Les zones parcourues pour les cueillettes destinées à alimenter le Salon peuvent être en altitude (Massif de l’Aigoual, Causses, Montagne de l’Espinouse), dans les garrigues de l’arrière-pays (entre Montpellier et les Cévennes) et sur le littoral, rarement dans ces trois types de milieux en même temps. Les lieux sont choisis en fonction de la météorologie du moment. Cette période de l’année est celle des « épisodes cévenols » qui peuvent donner de très fortes chutes de pluie accompagnées d’inondations, souvent très localisées, pas idéales pour les poussées fongiques.

Les « ramasseurs » qui connaissent bien la région et sont nombreux arrivent toujours à faire des récoltes honorables, donc le nombre de champignons identifiés et exposés au Salon n’est pas seulement représentatif de la qualité de la saison mycologique mais aussi de l’efficacité des ramasseurs.

(suite…)

Publié le: 20/08/2016

Recommandations

Recommandations

Publié le: 24/01/2016