Liens de mycologie

Sites partenaires

 

Site de la Société mycologique de France avec présentation des statuts, de l’activité et mise à disposition de nombreux documents dans l’onglet « Publications et outils ». Notons l’accès possible au référentiel taxinomique national TAXREF, après avoir créé son compte. La SHHNH adhère à cette association nationale.

Fédération des Associations Mycologiques Méditerranéennes. La SHHNH adhère à cette fédération.

Sites généralistes – Initiation

 

Enfant des arbres.Tableaux, photos et diaporamas.

Belles photos de 18 champignons fascinants, venus des quatre coins du monde.

Naturfotographen-forum. Un forum et un site naturaliste comprenant notamment de nombreuses photos de champignons. En allemand.

Vapko. Site de l’association suisse des organes officiels de contrôle des champignons : la Vapko. Elle s’occupe aussi de formation. Quelques articles d’initiation. En français allemand ou en italien.

Larousse des champignons. Cette partie de l’encyclopédie Larousse traite des champignons en général : caractéristiques, classification, cueillette et culture, sans oublier leur impact en agriculture et les intoxications humaines. Bonne initiation.

Cercle de mycologie de Mons. De très belles photos de champignons mais aussi de plantes et de quelques insectes. Filtrage des champignons par genre, espèce et milieu ; on trouve notamment le milieu méditerranéen.

The Fifth Kingdom. Accès en ligne au texte et aux nombreuses photos d’un ouvrage adopté par plus de 40 universités et facultés dans le monde : « The Fifth Kingdom ». 23 chapitres disponibles. En anglais.

Album photos de champignons et plantes de la Société Mycologique et Botanique du Chablais.

Mycofrance publications : les noms français des champignons.

Quizz d’identification de champignons à partir de photos.

Autre quizz sur les champignons : estimation de la véracité de propositions diverses.

Nomenclature et taxonomie – Bases de données.

 

Bibliography of Systematic Mycology. Ressources bibliographiques donnant – notamment – tous les aspects de la nomenclature et de la taxonomie des champignons (distribution, évolution, identification, nomenclature, phylogénie, classification, etc.) En anglais.

Mycotaxon. Se présente comme le journal international de la taxonomie et de la nomenclature mycologique. On peut en effet obtenir la liste des publications sur une espèce, un genre, etc.

Index Fungorum. Recherche par  famille, genre, espèce, etc. C’est un catalogue : obtention du nom dit courant (valide), des synonymes, de la taxonomie, des sources…Pas de photos. En anglais.

Inventaire national du patrimoine naturel (INPN). C’est la banque nationale de référence pour la biodiversité française : elle ne concerne donc pas seulement la mycologie mais s’étend à tout le vivant et à sa localisation dans l’espace. On peut ainsi rechercher des données sur une espèce, sur un programme ou sur un habitat.

Mycobank.org. Base de données en ligne, de l’International Mycological Association, dédiée aux champignons.On peut rechercher à tous les niveaux de la classification et obtenir tous les liens externes pour aller plus loin. Recherche de specimen-types. Recherche bibliographique. Enregistrement de nouveaux noms de famille, genre, espèce. Statistiques des nouveaux enregistrements. Pas de photos. En anglais.

Iapt-taxon.org. Accès au code international de nomenclature pour les algues, plantes et champignons dit « Melbourne Code » de juillet 2011.On y trouvera une préface et un préambule importants. En anglais.

Code international de nomenclature pour les algues, plantes et champignons, en version française approuvée.

Base de données de l’Interrnational Mycological association. Nouveautés de la nomenclature, liens avec les autres databases . Recherche bibliographique, etc. La liste de tous les taxons présents dans Mycobank est librement téléchargeable. En anglais.

Mycodb. Base de données mycologique collaborative, française, simple d’emploi, avec de nombreux liens, des photos, un forum, etc.

Base de Jacques Trimbach. En annexe de Mycodb : recherche dans la base de Jacques Trimbach (43 530 taxons, références bibliographiques, etc.).

Comestibilité / Toxicité des champignons – Textes législatifs

 

Un quizz de mycologie pour évaluer ses connaissances de base sur la toxicité / comestibilité des champignons les plus courants.

Les champignons. Site d’un docteur en pharmacie qui est une initiation à la reconnaissance des champignons pour éviter les confusions.

Le blog d’un passionné ! Tableaux comparatifs des confusions. Nombreux petits articles tirés de « Passion champignons » livre de Mycologia 34, édition 2017.

Champisosies. Champisosies traite des « confusions possibles entre champignons comestibles et toxiques ». Nombreux schémas explicatifs et présence d’un glossaire.

Champignons comestibles. Un blog consacré à la culture des champignons.

Inchem.org.Tout sur les amatoxines. En anglais.

Le centre antipoison de LIlle et les intoxications par les champignons. Ce centre antipoison est hébergé au sein du Centre hospitalier régional universitaire de Lille. On y trouvera une présentation des principaux syndromes d’intoxication par les champignons. D’autres types d’intoxication sont aussi présentés.

Santé publique France : bilan 2014 des intoxications liées à la consommation des champignons.

Présentation de la plupart des intoxications provoquées par des champignons, en PDF.

Documents législatifs en accès direct sur notre site :

Tricholome équestre au Journal Officiel : arrêté du 16 juin 2004 portant suspension d’importation et de mise sur le marché du Tricholome équestre et ordonnant son retrait.

Arrêté du 5 août 2016 relatif à la suspension de la mise sur le marché des champignons des espèces Suillus granulatus, Russula olivacea, Armillaria mellea et Lentinula edodes (Shiitake en japonais).

L’APA – guide 2017 : mise en œuvre du protocole de Nagoya concernant « l’accès aux ressources génétiques et aux connaissances traditionnelles associées » ainsi que le « partage des avantages issus de leur utilisation » (APA).Guide 2017.

Anses 2017 avis sur les champignons comestibles. Avis de l’ANSES du 4 avril 2017 concernant « une demande d’avis lié à un projet d’arrêté relatif aux variétés comestibles de champignons de culture et sauvages ».

Textes relatifs à la toxicité, publiés dans nos Annales

Intoxications à long délai d’apparition de la symptomatologie.

Intoxications à court délai d’apparition de la symptomatologie.

Mise au point sur les nouveaux syndromes.

Sites « spécialisés »

 

Journal « open access » de biologie fongique. Soumission ou lecture d’articles. Accès au journal officiel de la Mycological Society of China. En anglais.

Un site entièrement consacré aux bolets : monographies avec photos, liens, phylogénie, téléchargements, etc.

Mycolim free : outils gratuits en téléchargement pour naturalistes et mycologues.

Techniques de l’ingénieur: production d’arômes naturels par des champignons filamenteux. Accès gratuit à l’introduction et à un extrait de l’article.

Origine du nom de l’Amanita ceciliae : Cecilia était bien l’épouse de Miles Joseph Berkeley. Biographie complète de celui-ci. En anglais.

Sur les cultures mycéliennes de truffes : article open access, publié chez Springer, avec Daniel Mousain comme co-auteur : les cultures mycéliennes de truffes noires Tuber melanosporum et Tuber brumale font apparaître la présence de bactéries du genre Rhodopseudomonas en tant que partenaires obligatoires. En anglais.

Mise à jour des liens de mycologie le 15/07/2017