Sites lépidoptères

http://www.lepiforum.de/ :

Le site de référence pour la faune des Lépidoptères européens; le site se compose d’un forum très actif et d’une galerie de fiches d’espèces répertoriant les espèces européennes. Un site très complet sur les espèces avec des photos in vivo, des photos des bêtes étalées, des chenilles, pas mal de préparations des genitalia, un aperçu de la biologie des espèces, la description originale et une sélection de liens pour l’espèce. Toute les espèces ne sont évidemment pas représentées, mais pour les absentes, un renvoi sur les sites les présentant est souvent indiqué. Deux points négatifs pour nous : le site est en allemand (mais bon : avec une traduction automatique on s’en sort et les photos n’ont pas besoin de traduction …) et les espèces méridionales sont moins représentées que celles d’Europe du Nord. Le site pathpiva.fr est très utile pour compenser ce dernier point.

 

http://www.lepinet.fr/pap/ :

Site de référence pour les Rhopalocères et Macro-Hétérocères de France; le site a inclus les pyrales en 2016 (seul groupe de microlépidoptères actuellement proposé). Le site est orienté sur les photos in vivo des adultes et des chenilles. Il propose en outre une cartographie départementale des espèces françaises. Une liste bien fournie de liens concernant les Lépidoptères.

 

http://pathpiva.fr/ :

Un site dédié spécifiquement aux Lépidoptères de France méridionale et de Corse; c’est le site probablement le plus complet sur les Microlépidoptères de nos régions méridionales, mais qui n’oublie pas non plus les Rhopalocères et Macro-Hétérocères. Orienté sur les photos in vivo des papillons adultes et de leurs chenilles, avec également pas mal de préparations de genitalia, indispensables pour la reconnaissance des espèces de microlépidoptères. Le site a fait peau neuve début 2016 avec une présentation et une ergonomie améliorée.

 

http://mothdissection.co.uk/ :

Précédemment consacré uniquement aux genitalia des Lépidoptères, le site a fait peau neuve en 2016 et comporte un lien direct sur le site britannique dédié aux adultes et chenilles. Très complet sur la faune des îles britanniques, il est également assez fourni sur les autres espèces européennes. Des pages dédiées à la morphologie des Lépidoptères, à la technique de dissection, aux guides d’identifications et un glossaire bien utile. En anglais évidemment.

 

http://www.fauna-eu.org/ :

Le site de référence en matière de taxonomie et phylogénie des animaux dont les Lépidoptères. Lui aussi a fait peau neuve en 2016. Donne la distribution mondiale de chaque espèces et des liens généraux pour retrouver des données images, bibliographie, biologie moléculaire.

 

http://www.nhm.ac.uk/our-science/data/hostplants/ :

« a Database of the World’s Lepidopteran Hostplants » comme dit le site. Permet de retrouver un papillon à partir de la plante hôte de sa chenille. Bien utile pour retrouver le nom d’une chenille, ou pour avoir une idée de l’endroit où pourrait se trouver un papillon. Il ne faut pas non plus rêver: ça ne couvre « que » ce qui a été publié. Trouver une chenille d’une espèce donnée sur une plante non répertoriée comme plante hôte n’est pas exceptionnel.

 

http://www.oreina.org/ :

Le site de la revue Oreina dédiée aux Lépidoptères avec les sommaires des n° parus depuis la création de l’association (2008) et une importante possibilité de recherche bibliographique thématique (auteurs, régions, espèces, …) qui couvre les références de tout ce qui a été publié sur  les espèces trouvées en France, avec accès aux publications lorsqu’elles sont en accès libre.

 

Retour aux liens d’entomologie