In memoriam : Yves Delange 1929 – 2019

L’annonce du décès de Monsieur Yves DELANGE, le 26 novembre 2019, m’a particulièrement ému. Il a été mon prédécesseur comme chef de culture et adjoint du Directeur au Jardin des Plantes de l’Université de Montpellier. Il travailla à la restauration de celui-ci sous la direction du Professeur Hervé HARANT, de mars 1954 à janvier 1971. Il bénéficia ainsi de l’enseignement naturaliste de H. Harant, professeur de parasitologie et de matière médicale, approfondit ses connaissances en botanique, accomplit de nombreuses études sur le terrain et suivit également l’enseignement de Louis Emberger, directeur de l’Institut Botanique.À partir de 1954 et pendant une dizaine d’années, grâce aux crédits débloqués par les dommages de guerres, il a pu lancer des travaux d’envergure :

La remise en état de l’allée Augustin-Pyramus de Candolle et l’École Forestière.

À partir de 1957, la restauration complète des cinq serres-chapelles Planchon de l’École Systématique.

À partir de 1960, la restauration et la transformation de la serre Martins en une magnifique collection de plantes succulentes de renommée nationale avec l’aide du Jardin Exotique de Monaco. Mais son oasis plantée devant celle-ci a souffert des attaques du papillon du palmier (Paysandisia archon).

La restauration et la transformation du versant sud de la Montagne de Richer, en deux banquettes de culture et une allée intermédiaire d’accès pour le public. L’une sablonneuse était dédiée aux plantes du lido, l’autre à la flore de la garrigue.

L’installation de trois rocailles dans le secteur nord du Jardin, face à l’Institut de Botanique. L’une calcaire, l’autre acidophile et la troisième hébergeant des succulentes résistantes au climat montpelliérain.

Monsieur Delange a publié de nombreux articles dans la revue de la Société d’Horticulture et d’Histoire Naturelle de l’Hérault (SHHNH) concernant la botanique, mais aussi les collections et les travaux engagés au Jardin des Plantes.

Il était aussi membre correspondant de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier grâce à ses travaux sur le botaniste Jean-Baptiste Lamarck et le naturaliste Jean-Henri Fabre.

Il était resté très attaché à Montpellier. En 2012, il admira les travaux de restauration de la nouvelle serre Martins et participa avec plaisir au chapitre intitulé « Plantes succulentes de la serre Martins » dans l’ouvrage du Pr. Michel ROSSI « De la médecine à la botanique – le Jardin des Plantes de Montpellier » (Éditions QUAE – 2013).

Il m’a moi même reçu très chaleureusement à Fontainebleau lors de ma titularisation comme chef de culture.

Un homme d’exception et un grand botaniste nous quitte.

Montpellier, le 18/12/2019.

Retrouvez aussi l’hommage de janine Vitou à Yves Delange

Emmanuel SPICQ